La visite médicale de fin de carrière

A partir du 1er octobre 2021, les salariés occupant des postes à risques bénéficieront d’une visite médicale de fin de carrière avant leur départ à la retraite.

Qui est concerné ?

Les travailleurs avant leur départ en retraite si elle a lieu après le 1er octobre 2021 et s’ils ont bénéficié d’un suivi individuel renforcé au cours de leur carrière ou s’ils ont été exposés, au cours de leur carrière, à un risque qui les aurait catégorisés en suivi individuel renforcé :

  • amiante,
  • plomb,
  • CMR,
  • agents biologiques des groupes 3 et 4,
  • rayonnements ionisants,
  • risque hyperbare,
  • risque de chute de hauteur lors de la (dé)construction des échafaudages.

Comment bénéficier de cette visite ?

Avant toute chose, il faut informer le Service de santé au travail du prochain départ du salarié. Cette information peut être transmise :

  • soit par l’employeur, qui prévient le salarié qu’il a informé le SST,
  • soir directement par le salarié lui-même, qui se doit d’informer son employeur de cette démarche.

Lorsqu’il est informé du départ à la retraite du salarié, le SST détermine si le salarié doit bénéficier d’une visite de fin de carrière. Le cas échéant, il organise cette visite dans les plus brefs délais.

Pourquoi une visite de fin de carrière ?

L’objectif de cette nouvelle visite médicale est d’établir une traçabilité et un état des lieux des expositions à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels auxquels le salarié a été soumis. Lors de cette visite, le médecin du travail, en lien avec le médecin traitant, aura la possibilité de mettre en place une surveillance post-professionnelle s’il constate une exposition à certains risques dangereux, notamment chimiques.

Vous êtes concerné(e) ? Contactez Expertis pour faire une demande de visite de fin de carrière. Les coordonnées de votre centre médical sont disponibles ici : expertis.org/nos-centres